Virtual Classrooms

Les Virtual Classroom sont une méthode de formation en ligne. Le professeur et les participants sont connectés simultanément, à l’intérieur d’une application synchrone qui permet l’enseignement à distance et ils se voient sur l’écran pendant la session de Virtual Classroom. Il est possible de communiquer dans les deux sens. Il y a plusieurs outils qui peuvent faciliter la communication et l’apprentissage, p.ex. les conférences, le chat, le tableau de messages, les tableaux blancs, le Voip.

Les Virtual Classrooms sont utilisés le plus souvent dans la forme ‘Blended’: ils sont alternés avec des cours en présentiel.

Quand utiliser les Virtual Classrooms comme technique de formation ?

Il y a plusieurs raisons d’opter pour cette méthode d’apprentissage, tant au niveau pratique qu’au niveau didactique.

Une première raison pratique est que les Virtual Classrooms permettent d’économiser des moyens. Il y a en effet moins de frais de transport, de location de salle et de catering.

L’organisation facile est une deuxième raison d’opter pour cette méthode. Les formations en Virtual Classroom sont en effet plus faciles à planifier dans l’agenda des participants, elles sont généralement limitées dans le temps (45 à 90 minutes) et les participants ne doivent pas se déplacer pour rejoindre le lieu de la formation. En même temps la durée limitée des cours est également un désavantage, puisque les participants ont l’impression qu’il n’est pas trop grave de manquer une séance et qu’ils peuvent récupérer l’information à un moment ultérieur. Ainsi, il arrive qu’on donne priorité aux obligations à court terme au lieu d’assister à un cours.

Une troisième raison d’opter pour la formation via le Virtual Classroom est le fait qu’il s’agit d’une formation à distance. Cette méthode est donc idéale lorsque les collègues se trouvent à différents endroits (dans différentes filiales, à l’étranger, …) ou en cas de télétravail.

En plus des arguments pratiques, il y a également des arguments didactiques pour préférer les Virtual Classrooms. L’objectif final d’une formation est d’avoir un effet d’apprentissage. Le moyen avec lequel l’effet est obtenu est de moindre importance. Avant de choisir telle méthode plutôt que telle autre, il est important de réfléchir à la raison pour laquelle vous souhaitez utiliser une certaine méthode. En effet, des études ont démontré que l’efficacité des formations en classe est aussi grande que celle des Virtual Classrooms. Ce n’est pas le moyen en soi qui crée un effet d’apprentissage, c’est plutôt la façon d’appliquer ce moyen. La conclusion est qu’il faut utiliser au maximum les propriétés de chaque méthode d’apprentissage. Cela explique également la popularité du Blended Learning: il s’agit d’appliquer différentes méthodes à différents moments, dépendant de l’objectif à atteindre et de la personne à former.

Quels sont les avantages didactiques du Virtual Classroom :

  • Permet de visualiser les contenus, les graphiques, … Ces informations peuvent être mises dans l’outil dès le début, mais elles peuvent également être consultées et modifiées par le participant.
  • Stimule l’interaction qui, à son tour, stimule les participants à terminer la formation. Il y a plus de chance que la formation soit entièrement suivie dans le cas d’une formation synchrone, par exemple un cours en classe ou en Virtual Classroom, que dans le cas d’une formation asynchrone, par exemple un e-learning.
  • Facilite la collaboration entre petits groupes. L’outil permet au professeur et aux participants d’ajouter des contenus en ligne.
  • Les participants peuvent enregistrer et revoir le cours. C’est un grand avantage, entre autres pour les personnes qui trouvent les formations en classe trop rapides. En général, il peut être utile que les participants revoient le cours précédent juste avant le début du cours suivant afin de noter les questions qu’ils pourraient avoir.

Critères de succès

Pour que l’apprentissage réussisse, il est important que l’apprenant s’occupe activement d’acquérir les connaissances et les compétences. Il faut que l’apprenant s’engage à apprendre. A l’intérieur des Virtual Classrooms, il y a plusieurs outils qui permettent d’augmenter la motivation de l’apprenant: sondages, break-out rooms, tableau de messages, ajout de contenus.

Au moment d’utiliser des méthodes didactiques techniques, il faut prévoir une bonne infrastructure: le transfert des connaissances doit être stimulé, il faut donner le soutien nécessaire aux participants afin qu’ils puissent tirer tout le profit possible des Virtual Classrooms, … L’utilisation de ces outils va permettre d’augmenter l’efficacité de la méthode d’apprentissage via les virtual classrooms.

Public cible 

Chacun qui dispose d’un ordinateur peut participer aux Virtual Classrooms. La méthode convient le mieux aux personnes qui aiment apprendre à leur rythme et qui sont capables d’apprendre indépendamment. Les participants qui trouvent le rythme des formations en classe trop rapide ou trop lent apprécient particulièrement les Virtual Classrooms.

Comme nous l’avions mentionné ci-dessus, les Virtual Classrooms sont également utiles lorsque le participant ne peut pas se rendre à l’endroit où la formation est donnée (également lorsque le déplacement coûterait trop d’argent et/ou de temps). Les Virtual Classrooms constituent également une solution lorsqu’on a besoin de revoir les cours qui ont été donnés.

Comment construire une formation via Virtual Classrooms ?

Au moment où une demande de formation arrive, il est important de bien formuler les objectifs de cette formation. Cela suppose entre autres de définir les connaissances et les compétences à acquérir. Ceci est une règle générale, donc nous n’allons pas l’approfondir ici. Après avoir défini les objectifs de formation, la méthode d’apprentissage est sélectionnée.

Ci-dessous, nous avons détaillé le cas d’une formation pour dirigeants qui doivent faire des entretiens de sélection. Pour chaque partie de formation, la meilleure méthode d’apprentissage a été choisie:Sans titrefr

Pour sélectionner le meilleur moyen pour chaque partie de formation, vous pouvez vous servir des questions modèles suivantes:

  • Est-ce que le participant a besoin de temps pour digérer le contenu de la formation et pour réfléchir à l’intégration du contenu dans son environnement de travail ?

Dans ce cas, il vaut mieux utiliser une méthode d’apprentissage asynchrone. C’est une méthode qui permet au participant qui se trouve à distance de réfléchir à son propre rythme à une solution ou à une réponse.

  • Est-ce que l’efficacité de la formation augmente lorsqu’il y a davantage d’interaction sociale ?

Si oui, intégrez toujours un cours en présentiel dans la formation. Lorsqu’il s’agit d’améliorer les compétences communicatives, il vaut mieux avoir un cours dans une salle de cours. Il faut en effet un environnement qui contient tous les facteurs jouant un rôle dans l’interaction entre personnes.